1. j'ai voulu lire ce livre car j'adore les romans policiers et le titre m'a intrigué.

2. j'ai très vite accroché à cette histoire passionnante avec ses rebondissements. L'histoire est bien construite, j'ai adoré le changement de point de vue à chaque chapitre. Le suspense est intenable, on est obligé de lire la suite tellement le rythme nous y oblige. Ronald THOMPSON est sur le point d'être exécuté pour un crime qu'il n'a pas commis, cela serait une faute inexcusable de la police. Il y a aussi Renard, un serial killer, qui s'en prend à des femmes en panne sur une route en se faisant passer pour un mécanicien et en profite pour essayer de les voiler et si elles n'acceptent pas il les tue, c'est monstrueux de faire cela à des femmes et en plus pour les tuer par la suite. J'ai aimé cette histoire policière où l'on peut ressentir plusieurs sensations en même temps : la peur, l'impatience de découvrir la suite, le moment où Steve voulait demander sa nouvelle femme en mariage juste après qu'elle se soit faite kidnapper, c'est un  moment triste pour Steve qui a déjà perdu sa femme étranglé et pour nous lecteurs. J'ai bien aimé aussi Lali qui est une sans-abri, elle a un petit endroit à elle dans les souterains d'un métro et pour y accéder elle doit se faufiler entre les regards des policiers, elle est très maline. Ce livre est rempli de mystères qui se résolvent tous au même moment, cela prouve que l'auteur y avait réféchi depuis le début pour tous nous les révéler un par un au fil de l'histoire. Ce livre mérite amplement le grand prix de la littérature policière en 1980.

3. Mon passage préféré de ce livre c'est le moment où Renard kidnappe Sharon et Neil, j'ai aimé ce passage du roman car on ressent la peur de Sharon et Neil au moment où ils se font kidnapper.